Dethklok; Dethalbum III

Amusant

***Dethklok; Dethalbum III dethklokdethalbum3-300x300

Connaissez-vous le groupe «Steel Panther» qui parodie le mouvement «glam metal» des années 80?  «Dethklok» est la version de ce groupe, mais dans le «death metal».  Il faut prendre ses deux groupes avec humour et surtout avec plaisir, parce que leur musique n’a rien de révolutionnaire.  C’est plein de clichés, mais mon dieu que cela est efficace. «Dethklok» est devenu pour moins un de mes groupes fétiches.  La force de ce groupe est dans sa simplicité, une peu comme un film comique ou d’action léger qu’on écoute non pour être impressionné, mais uniquement pour se divertir.  «Dethklok» est à l’origine un groupe fictif d’un programme animé pour ensuite se produire réellement sur scène.   Je dis «parodique» parce que le créateur n’a pas du tout le profil  de l’emploi (Allez chercher une photo de Brendon Small sur «Google», vous comprendrez).  C’est un comédien qui décide de faire de la musique mélodique, lourde avec une voix quasi incompréhensible typique du «death metal», voilà ce que j’entends par «parodique».  Les paroles également ne sont pas des plus travaillées et subtiles, mais on embarque.  Après deux excellents albums nommé simplement «Dethalbum I» et «Dethalbum II», ils  reviennent avec la suite logique «Dethalbum III».  Une continuité dans les titres… et dans la musique.  Ce dernier album n’a rien de surprenant ou d’innovateur, mais on s’y attendait, surtout que la plupart des chansons avaient déjà été jouées dans le programme télévisé, mais le produit est tellement entraînant.  «Dethklok», c’est du pur bonbon (allez voir le clip I Ejaculate fire pour tout comprendre).  C’est un véritable dessin animé musical, au sens propre et figuré.  Sans avoir vu ou connaître la série, vous vous imaginez le contexte entourant la chanson avec ses paroles très simplistes et son ambiance.  Comme toute caricature, cela est consacré à un public qui s’est faire preuve d’ouverture et quand on réussit à mettre notre jugement critique de côté, on a droit à une pure dose de plaisir. Allez, lâchez votre fou avec un peu de «Dethklok» en trame sonore.

Laisser un commentaire

Tatutime |
Maplaylist |
Fg12music |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Speedcorhefe
| Hillfloorinsei
| Somarante